Subaru Luxembourg

Subaru implémente le « Rappel de Siège Arrière » de série dans plusieurs modèles 

Un système d’alerte peut éviter d’autres tragédies dans les voitures surchauffées

 

 

Zaventem, 24 juin 2020 – L’été est arrivé. Une période que tout le monde attend avec impatience. Mais pour les distraits entre nous, le soleil peut avoir des conséquences dramatiques.  Malheureusement, pendant les mois d’été, des enfants meurent chaque année parce qu’ils sont laissés dans une voiture surchauffée. Ceci est généralement fait de manière non intentionnelle par les parents, mais parfois cela se produit hélas aussi consciemment. Les parents sous-estiment les effets de la chaleur qui peut se produire dans la voiture en peu de temps et ne voient donc aucun problème s’ils veulent faire une course pendant que l’enfant ou le chien fait une sieste sur le siège arrière.

Pour mettre fin à de tels drames, Subaru avait déjà introduit l’année passée le rappel de siège arrière, un système qui avertit si un enfant ou un animal domestique se trouve encore sur le siège arrière. Jusqu'à présent, le système n'était disponible que sur le nouvel hybride Forester e-BOXER. Mais la Subaru XV e-BOXER (MY20,5) et la nouvelle Impreza e-BOXER qui est arrivée ce mois-ci dans les showrooms est également équipée de série de ce nouveau système de sécurité.  De manière systématique, tous les modèles en seront équipés de série, afin que Subaru relève une fois de plus la barre de la sécurité et se démarque de la concurrence.

Le principe du rappel de siège arrière est simple : Dès que le moteur est coupé, un message d’avertissement apparaît sur le tableau de bord et un signal d’alarme retentit. Ainsi, le conducteur sera rappelé de vérifier le siège arrière avant de quitter son véhicule. La fonction est activée après l’ouverture et la fermeture d’une des portes arrières préalablement au démarrage du moteur.

 

 

Luc Gyzels, responsable PR Subaru BeLux : « Subaru est reconnue dans le monde entier pour la sécurité routière et le plaisir de conduite des conducteurs, des passagers et de tous les autres usagers de la route. Et cela vaut certainement pour les enfants sur la banquette arrière. A une température extérieure de 30°C, la température dans la voiture monte déjà à 40°C après 10 minutes. Au bout de 30 minutes, elle monte à 45°C. A une température corporelle de 39°C, une surchauffe peut déjà se produire. 42°C est fatal pour les bébés. Le cerveau et les fonctions des organes peuvent cesser de fonctionner ».

La Commission européenne va bientôt obliger les constructeurs automobiles à installer un système de rappel de siège arrière pour alerter le conducteur de la présence d’enfants (ou d’animaux domestiques) sur le siège arrière. Il n’y a pas encore de délai réglementaire. A partir de 2022, EuroNCAP – l’organisme qui évalue la sécurité des voitures – tiendra compte de la présence de systèmes de détection d’enfants dans leurs chiffres d’évaluation.